Bûche chocolat blanc et fruits rouges

Voici ma deuxième et dernière bûche de l’année qui a été réalisée pour un Noël tardif (la première était la bûche vanille caramel beurre salé). Pour cette deuxième bûche j’ai directement laissé tomber mon moule à insert en plastique (que j’avais cassé à la réalisation de ma bûche vanille caramel beurre salé de toute façon) et j’ai donc coulé l’insert directement dans la bûche. Ça m’a fait gagner du temps et mes nerfs ont apprécié (et mes proches avec je pense). Au niveau visuel ça ne se voit pas trop, l’insert n’est pas régulier d’une part à l’autre mais ce n’est pas très grave.

Pour cette bûche j’ai opté plutôt pour un croquant praliné surmonté d’un feuilleté praliné à la place d’une génoise car j’avais envie de mettre un peu de craquant dans cette bûche toute fondante. En clair elle m’a pris moins longtemps à faire que l’autre bûche, et elle ne demande aucune cuisson. Elle se réalise donc très facilement mais n’oubliez pas de chemiser votre gouttière à bûche sinon le démoulage sera très fastidieux.

Petite nouveauté, vous pouvez évaluer cette recette si jamais vous l’avez testé ou même simplement goûté ! N’hésitez pas à accompagner votre note d’un petit commentaire ! 🙂


Ingrédients (pour une bûche de 30 cm, soit 10 personnes) :
Mousse chocolat blanc :
  • 250 g de crème fleurette 30% MG
  • 150 g de chocolat blanc pâtissier ou de couverture
  • 1/2 feuille de gélatine
Coulis de fruits rouges :
  • 200 g de fruits rouges (décongelés pour ma part)
  • Un peu de sucre
  • Un peu d’eau
Mousse fruits rouges :
  • 130 g de crème fleurette 30%MG
  • 130 g de coulis de fruits rouges
  • 2 feuilles de gélatine
Glaçage fruits rouges :
  • 300 g de fruits rouges (décongelés pour ma part)
  • 40 g d’eau
  • 150 g de sucre
  • 4 feuilles de gélatine
Feuilleté praliné :
  • 30 g de chocolat praliné
  • 10 g de beurre
  • 50 g de crêpes dentelles
Croquant praliné :
  • 100 g de chocolat praliné
  • 30 g de poudre d’amande
Préparation :
Faire la mousse chocolat blanc :
  • Faire ramollir la gélatine dans un bol d’eau froide
  • Monter la crème en chantilly
  • Faire fondre le chocolat au bain marie ou au micro-onde et y dissoudre la gélatine
  • Mélanger le chocolat et la chantilly.
  • Tapisser le fond et les contours d’une gouttière à bûche (chemisée de feuille guitare ou papier cuisson) avec les ¾ de la mousse au chocolat blanc et laisser prendre au congélateur
Faire la mousse fruits rouges :
  • Faire ramollir la gélatine dans un bol d’eau froide
  • Mixer les fruits rouges avec une cuillère à soupe d’eau
  • Passer le mélange au chinois pour enlever les pépins
  • Rectifier l’acidité en ajoutant du sucre
  • Si vous avez moins de 130g, compléter avec de l’eau jusqu’à atteindre 130g
  • Monter la crème en chantilly
  • Faire chauffer le coulis de fruit rouge (il doit être chaud mais pas brûlant) et y dissoudre la gélatine
  • Mélanger le coulis avec la chantilly et verser sur la mousse chocolat blanc  et laisser prendre au congélateur.
Faire le feuilleté praliné :
  • Faire fondre le chocolat praliné avec le beurre au bain marie ou au micro-onde
  • Ecraser grossièrement les crêpes dentelles et les ajouter au chocolat praliné
  • Mélanger à la spatule
Faire le croquant praliné et le dressage :
  • Déposer le reste de la mousse chocolat blanc sur la mousse fruits rouges. Laisser prendre au congélateur 15 minutes.
  • Sur la mousse chocolat blanc déposer délicatement le feuilleté praliné.
  • Faire fondre le chocolat praliné et le mélanger à la poudre d’amande.
  • Verser sur le feuilleté praliné, lisser et laisser au congélateur 1h.
Faire le glaçage et le décor :
  • Faire ramollir la gélatine dans un bol d’eau froide
  • Mixer les fruits rouges avec le sucre et l’eau
  • Passer au chinois pour enlever les pépins
  • Faire chauffer le coulis (il doit être chaud mais pas brûlant) et y dissoudre la gélatine.
  • Démouler la bûche sur une grille à pâtisserie posée sur une plaque (type lèchefrite ou alors un plat). Si vous n’avez pas chemiser votre moule, faites chauffer le moule avec un sèche cheveux pour démouler plus facilement.
  • Faire couler le glaçage (lorsqu’il a atteint 30°C environ) sur la bûche de façon à ce qu’il recouvre toute la bûche. Si besoin, récupérer le glaçage dans le plat et faire une deuxième couche. Le fait d’être à 30°C permet une meilleure prise de la gélatine et donc un nappage plus uniforme et évite de faire plusieurs couches. Le mien était trop chaud encore, j’ai donc dû mettre 2 couches.
  • Décorer comme bon vous semble (fruits, meringues, stries en chocolat…)

Il me restait pas mal de nappage, j’en ai utilisé une partie pour des sablés au chocolat enrobage fruits rouges et une autre pour des panacottas.

dsc_0194-2

Print Friendly, PDF & Email

5 commentaires sur “Bûche chocolat blanc et fruits rouges”

  1. Ping : Sablés au chocolat enrobage fruits rouges – Dans la cuisine d'Enalia

  2. Ping : Panacotta vanille et fruits rouges croquant – Dans la cuisine d'Enalia

  3. Bonjour, j’aimerais bien essayer mais j’aurais 2 petites questions svp ☺ je suis de Belgique et je ne connais pas la crêpe dentelle et le chocolat praliné chez nous c’est un chocolat fourré, c’est ça qu’il faut? Si je ne trouve pas que puis je mettre à la place? Merci de votre aide ☺

    1. Bonjour, vous pouvez remplacer les crêpes dentelles par des céréales soufflées peu ou pas sucrées (riz soufflé, corn flakes écrasés…).
      Pour le chocolat praliné, il s’agit d’un chocolat au lait mélangé avec de la pâte de praliné, mais pas fourré. Vous pouvez aussi utilisé 15 g de chocolat au lait et 15 g de pâte de praliné (ou purée d’amande ou de noisettes).
      En espérant vous avoir aidé ☺

  4. Ping : Panacotta vanille et fruits rouges croquant | Dans la cuisine d'Enalia

Laisser un commentaire